Le nombre d’étudiants, au Québec

0 20

Pour l’année scolaire 2016-2017, au Québec, il y avait 1,872,794 étudiants.

C’est l’Institut de la statistiques du Québec qui a produit son rapport annuel intitulé “Le Québec chiffres en main” qui, en page 21, détaille la ventilation du nombre d’étudiants, au Québec, par niveau.

Voici la ventilation:

NiveauÉtudiants
Formation générale des jeunes – primaire635 019
Formation générale des jeunes – secondaire397 515
Formation générale des adultes180 638
Formation professionnelle – jeunes et adultes128 812
Collégial220 919
Universitaire309 891
Total1 872 794

On parle donc d’un nombre de 1,032,534 étudiants, pour le primaire et le secondaire, pris ensemble.

Pour les études dites supérieures, il y avait 530810 étudiants, au collégial et à l’université.

Collégial
Enseignement ordinaire186 503
Formation continue34 416
Total220 919

Ça signifie que le contingent d’étudiants au collégial, dans les CEGEPs du Québec, sont très majoritairement inscrits à des programmes réguliers, comme les sciences humaines et les sciences pures.

La formation continue, pour sa part, est souvent connue sous le nom de “cours du soir” et touche des domaines liés à des filières commerciales précises, comme l’immobilier et la santé.

Universitaire
Temps plein207 043
Temps partiel102 848
Total309 891

À l’université, on voit qu’il y a le double d’étudiants inscrits à temps plein que ceux fréquentant un établissement de ce niveau à temps partiel.

Ça illustre bien que la population étudiante universitaire est majoritairement investie dans ses études pour terminer un programme au plus tôt, afin d’aller rejoindre le marché du travail.

Les études universitaires à temps partiel sont souvent préférées par des travailleurs ayant besoin d’un complément de formation, souvent sous la forme d’un certificat (une mineure ou alors, une majeure) ou même, une maîtrise comme la populaire formation de MBA.

Un grand nombre d’étudiants

Ce contingent de 1,872,794 étudiants fréquentent un total de 3,236 établissement scolaires (tous niveaux confondus).

Ça correspond à une moyenne d’environ 579 étudiants, par établissement.

Évidemment, la réalité va plutôt dans le sens que les petites écoles primaires ont 200-quelques élèves et les universités en ont 20,000-quelques. Les moyennes font donc bien plus de sens lorsque calculées par niveau.

Comme la population totale du Québec, en 2018, totalisait 8,390,499, ça signifie que la population étudiante représente environ 22,3% de la population totale.

C’est énorme.

Pas surprenant que les parents du Québec soient aussi intéressés au monde de l’éducation. Les chiffres rappellent que parents et grands-parents sont susceptibles d’avoir des enfants en âge de fréquenter l’école, à un niveau ou à un autre, au Québec.

Ainsi, lorsque survient un enjeu, ayant trait au monde de l’éducation, ça touche une majorité de Québécois et ce, passablement directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id, Donec accumsan leo. id ultricies quis,